Une femme d'une cinquantaine d'années, professeur dans un lycée de Tbilissi en Géorgie (ce n'est pas la fortune!) , décide brutalement de quitter sa famille étouffante et même hystérique . En effet elle vit avec son mari et ses grands enfants chez ses propres parents, dans un espace assez réduit . Elle loue un petit appartement modeste pour vivre seule et libre. Mais sa famille est scandalisée et n'accepte pas son choix. Tout le monde essaie de la faire revenir , y compris par la menace, le chantage et l'apitoiement. En sortant avec des amies séparées ou divorcées, elle apprend que son mari la trompait, en particulier avec une belle jeune femme dont il a été très amoureux et dont il a eu un enfant . Le film est inégal mais intéressant. Il montre les conditions de vie à Tbilissi des familles modestes, contraintes de vivre ensemble, toutes générations confondues, à cause du prix de l'immobilier , ce qui crée un climat familial tendu et oppressant avec des psychodrames permanents . Il montre aussi les mentalités archaïques des parents et des maris qui critiquent toute femme vivant seule car c'est un déshonneur public. Il faut beaucoup de courage à l'héroïne qui, avec peu d'agent, à plus de cinquante ans, décide de vivre indépendante dans un petit appartement rudimentaire mais où elle peut enfin respirer . Il y a des plans magnifiques sur cette liberté conquise où elle est simplement assise face à la fenêtre ouverte sur la nature, écoutant de la musique classique , elle vit enfin par et pour elle-même . Le film est bouleversant aussi quand elle apprend que son mari, qu'elle croyait être un brave homme, avait une double vie et qu'elle rend visite incognito à celle qui fut sa jolie maîtresse, dont la vie n'est maintenant guère enviable . Le film dresse le portrait désenchanté et sensible d'une femme d'âge mûr qui a eu une vie difficile . Il est plus conventionnel lorsqu'il montre les tentatives du mari pour reconquérir son épouse et reformer la cellule familiale . Le film opte pour une fin très abrupte qui laisse le spectateur deviner quel sera le choix ultime de la protagoniste . Il m'a semblé que ce choix pourrait être moins courageux que prévu , un retour à des compromis, mais ce n'est sûrement pas facile d'être une femme seule vieillissante en Géorgie . NOTE: 6/10