La bande-annonce intense et encore l'influence de critiques enthousiastes unanimes m'ont incitée à courir voir Moonlight que j'aurais voulu tant aimer. J'ai essayé de m'accrocher, de faire des efforts d'admiration mais ce film ne me semble pas bon du tout! Il retrace l'itinéraire d'un jeune Noir d'un ghetto de Miami délaissé par sa mère droguée , humilié par les moqueries de ses camarades qui finiront par l'agresser très violemment en raison de ce qu'ils perçoivent comme sa "différence". L'enfant prend peu à peu conscience qu'il sera homosexuel et se renferme dans un mutisme douloureux. Il trouve un peu de compréhension chez un père de substitution qui disparait soudain du scénario bancal. Quand il grandit, la violence qu'il a subie l' incite à passer du côté des plus forts et il devient un riche dealer au look dissuasif . Le film suit ce personnage de l'enfance à l'âge adulte. Certes les différents acteurs qui l'incarnent sont très émouvants, mais c'est tout. L'homosexualité, qui est le sujet central du film, est toujours très pudiquement gommée ou alourdie par des regards qui n'en finissent pas d'être ou de ne pas être équivoques (les retrouvailles finales sont laborieuses) , et les clichés se succèdent à la pelle, déjà vus mille fois dans d'autres films, en particulier sur la mère toxico-dépendante. Le personnage étant très taciturne , la moindre scène d'explication s'éternise jusqu'à ce qu'il articule un mot . Son bourreau au lycée est une sombre brute dont la seule caractéristique est de le tabasser à n'en plus finir. La façon de filmer cette histoire est inégale. Les plans sur les visages sont expressifs, certains angles de vue (comme la très belle scène où l'enfant apprend à nager , filmée au ras de l'eau) sont originaux mais beaucoup de séquences sont vides, redondantes et lentes. Quand je suis sortie de la salle quasi déserte , un spectateur téléphonait à un ami et lui disait à quel point il avait trouvé ce film bien. J'aurais voulu avoir cet enthousiasme mais ce ne fut pas le cas. Est-ce le simple fait qu'il se déroule dans la communauté noire de Miami qui en fait l'originalité? NOTE: 2/10