Cinématographiquement ce film est une splendeur! Un noir et blanc sublime qui de temps à autre passe subtilement à la couleur pour quelques souvenirs heureux, presque toujours fantasmés ou mensongers...J'adore les adaptations que fait Ozon, déjà Angel m'avait émerveillée! Une jeune fille, dans une petite ville allemande en 1919 fleurit quotidiennement la tombe de Frantz son fiancé mort à la guerre. Un jour un jeune français, Adrien, vient lui aussi se recueillir sur cette tombe et se présente comme un ami du défunt qu'il avait connu lorsqu'il était étudiant à Paris... Frantz est un récit romanesque qui m'a captivée par son mystère et son ambiguïté mais surtout par la cruauté terrible qui se cache sous l'innocence et les bonnes intentions apparentes. C'est un film d'autant plus implacable sur le mensonge et la trahison que la forme en est si élégante. Ozon sait aussi donner en quelques plans une idée effrayante des haines tenaces , des pertes tragiques et des ravages de la guerre 14-18. J'ai beaucoup aimé le traitement fantasmatique ou onirique de plusieurs séquences surréelles où se mêlent rêves, désirs secrets , réminiscences . La beauté lisse du film faussement candide et sentimental masque une opacité retorse et l'on reconnaît bien là l'ironie si cruelle d'Ozon. NOTE: 10/10