Un très beau film d'animation sur le mythe de Robinson Crusoé échoué sur une île déserte. L'oeuvre commence par une tempête impressionnante en noir et blanc au cours de laquelle notre naufragé semble à plusieurs reprises irrémédiablement englouti par des vagues gigantesques, ce sera la seule séquence violente de cette splendide création picturale. Puis nous le retrouvons sur une île sauvage mais douce, dont les couleurs lumineuses dessinent de splendides paysages purs, et de petits crabes étonnés l'accompagneront tout au long de son destin. Le film va le suivre dans la découverte de cette terre naturelle, un paradis exotique auquel il s'adapte ingénieusement pour reprendre une existence nouvelle. Le récit d'apprentissage nous montre sa ténacité à se construire à plusieurs reprises un radeau qui éclate en morceaux à chaque nouvelle tentative de départ en mer à cause d'une mystérieuse tortue rouge. Comme dans les contes merveilleux cet animal étrange se transforme en jeune femme dont notre héros tombe amoureux et avec laquelle il donne naissance à un enfant. La petite famille s'enracine sur l'île et le film développe toutes les étapes de l'existence humaine sans mièvrerie mais avec une réflexion philosophique implicite sur le sens de la vie , la possibilité d'un bonheur simple , l'amour partagé et la sagesse . Tout cela est esquissé avec légèreté grâce à la délicatesse des dessins et à la finesse de l'humour . Le film a été réalisé avec la collaboration des studios Ghibli et l'on y retrouve l'esthétique et l'émerveillement des plus beaux films de Miyazaki. NOTE: 9/10