Excellente surprise ! J'ai passé un très bon moment. J'ai trouvé le film brillant et mystérieux sur le thème de la manipulation, j'ai beaucoup admiré les recherches formelles qui en font un kaléidoscope très étrange , un exercice de style de virtuose, à la manière de David Lynch, où il est difficile de démêler la part de fantasmes, d'onirisme et de folie . Le spectateur est emporté dans la même spirale vertigineuse et hypnotique que la très belle jeune femme rousse et myope aux longues jambes de mannequin .Il y a des séquences étonnantes dans ce road movie aux rebondissements imprévus (bien que tout soit , en fait, prévu!) On remarque le rôle très bref des jeunes enfants à des moments clés comme s'ils orientaient la fiction.Les dernières minutes proposent très rapidement une explication pour reconstituer les morceaux du puzzle comme dans le dénouement d'une intrigue policière, cette tentative d'explication est bâclée et incohérente mais cela ne m'a pas gênée car l'intérêt du film résidait pour moi dans la mise en forme de l'irréalité et du rêve éveillé. Je regrette de ne pas avoir vu Le Chat du rabbin car Joann Sfar est un artiste très doué. NOTE: 7/10